Le crédit professionnel

Le crédit professionnel (61)

 

Les prêts Création d'entreprise

 

Les Prêts à la Création d'Entreprise appelés "PCE", sont diffusés conjointement par OSEO et par les banques partenaires d'OSEO.

Ils ne concernent que la création et la reprise d'entreprises, et ont la particularité d'être accordés sans garantie.


> Le principe du PCE ?
> Quels financements en PCE ?
> Qui peut bénéficier d'un PCE ?

 

En savoir plus...

Le micro crédit professionnel

Le microcrédit professionnel a pour vocation d'aider un entrepreneur à créer ou à développer son entreprise, tout en conservant un caractère social.


Le microcrédit professionnel est un prêt de faible montant, maximum 5500 euros sur une durée maximum de 2 ans, accordé par un organisme spécialisé, non bancaire, et destiné à financer un projet de création d'entreprise ou de développement d'entreprise.

Ce prêt remboursable peut servir à acquérir les premiers matériels pour démarrer une activité professionnelle, réaliser un premier contrat et ainsi se lancer dans entrepreneuriat, ou bien servir à embaucher un salarié pour développer l'entreprise.

Ce prêt peut aussi venir en complément d'un autre prêt bancaire, ou d'une aide à la création ou la reprise d'une entreprise.

Le taux d'intérêt d'un microcrédit est souvent plus élevé que le taux d'un crédit classique bancaire, mais ce taux comprend une contribution à un fonds de solidarité qui servira à accorder d'autres microcrédits pour de futurs demandeurs.
En savoir plus...
Le micro crédit professionnel - 0.0 out of 5 based on 870 votes

Les prêts professionnels classiques création d'entreprise


Que vous ayez accès ou pas aux aides publiques destinées à la création d'entreprise, vous pouvez aussi avoir besoin d'un prêt classique ou un crédit bail, destinés à financer vos investissements dans le cadre de votre projet de création d'entreprise.


> Les prêts classiques
> Les crédits bail

En savoir plus...

Tarifs bancaires gestion de compte professionnel

Il est parfois difficile de se retrouver parmi les nombreux tarifs proposés par les banques aux professionnels.

Afin de vous aider dans votre choix, une liste de quelques banques Françaises ainsi qu'un lien vous permettant d'accéder rapidement aux tarifs proposés par celles-ci.

Attention, il ne s'agit pas d'une comparaison et ces tarifs peuvent varier selon différents facteurs que seules les banques peuvent appliquer.

 

BNP ParibasBNP Paribas

Banques Populaires.Banques Populaires.

Caisse d'épargne.Caisse d'épargne.

CIC.

CREDIT MUTUEL

Crédit AgricoleCrédit Agricole

HSBC

LCLLCL

Société Générale

En savoir plus...

Documents utiles pour un courtier en credit professionnel

Afin de constituer une demande de crédit professionnel,un certain nombre d'éléments sont utiles à notre cabinet : prévisionnel comptable, pièce d'identité,etc..

Ces éléments varient selon le type de projet professionnel mené.

Le tableau récapitulatif ci-dessous résume les documents à nous adresser.

 

En savoir plus...

Definition de la franchise

La Franchise permet aux entrepreneurs de créer une entreprise avec un taux de défaillance moins élevé par rapport au commerce ou service créé à titre indépendant (chaque année, environ 300.000 entreprises sont créées et 60 % d’entre elles passent le cap de la troisième année d'activité).

En effet en s’adossant à un réseau de franchise, l’entrepreneur franchisé bénéficie des meilleurs taux de réussite : 90 % des entreprises franchisées sont encore en activité après 5 ans.

La franchise est un levier de développement, tant pour le franchiseur que pour l’entrepreneur indépendant franchisé. Plus de 6.000 entreprises sont créées en France, chaque année, sous cette forme de contrat, dans tous les secteurs d’activité, du commerce traditionnel (proximité, prêt-à-porter, restauration, beauté…), mais aussi dans le monde des services, de la réparation automobile, de la formation, en passant par l’aide à domicile, les cours particuliers, le conseil aux entreprises, le recrutement…

 

En savoir plus...

Benefice imposable des entreprises

Il existe deux façons de déterminer le bénéfice imposable de l'entreprise :

 

1 / soit de manière forfaitaire par l'administration fiscale, qui applique sur le chiffre d'affaires déclaré un abattement représentatif des frais : il s'agit du régime de la micro entreprise, qui ne peut cependant s'appliquer qu'aux entreprises individuelles

 

 2 / soit par le chef d'entreprise, qui détermine lui-même son bénéfice imposable. Il s'agit alors du régime de bénéfice réel (BIC) ou de la déclaration contrôlée (BNC) s'il s'agit d'une profession libérale.

 

Le type d'imposition de l'entreprise dépend de sa structure juridique :

 

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Demande credit en ligne : cliquez sur l'image.