Les besoins de financement des entreprises

Note utilisateur:  / 2
MauvaisTrès bien 

INTRODUCTION


Une entreprise, si elle est mal gérée, risque à tout moment de se retrouver en situation d'insolvabilité ce qui se traduirait par une cassation de son activité et une mise en liquidation. On entend par insolvabilité, l'incapacité qu'aurait une entreprise à s'acquitter à un moment donné d'une dette par manque de liquidité. Cette situation peut arriver à toute entreprise qui ne prend pas suffisamment conscience de l'importance d'une gestion saine de ses finances, et ce, même dans le cas ou l'entreprise connaît une bonne activité économique.


Pour éviter de se trouver dans l'incapacité d'honorer une dette, l'entreprise doit être consciente de ses besoins financiers et doit y apporter une réponse appropriée. L'analyse financière de ce point de vue consiste à étudier la capacité d'une entreprise à respecter les échéances qui lui sont imposées par ses créanciers pour ne pas se retrouver en situation d'insolvabilité.

 

 


LES BESOINS DE FINANCEMENT D'UNE ENTREPRISE

De par son activité, une entreprise est confrontée à deux types de besoins de financement.


1/  Un besoin de financement à long terme :

Pour pouvoir exercer son activité, une entreprise doit tout d'abord se doter d'un certain
nombre d'actifs qui vont être utilisés sur une longue période tel qu'un terrain pour
construire une usine, des locaux ou seront entreposées les machines utilisées dans le
processus de production... En comptabilité, ces éléments particuliers de l'actif d'une
entreprise sont appelée actifs immobilisés. Ils sont comptabilisés à l'actif en "haut de
bilan"dans les comptes de classe 2.
Le financement de ces actifs immobilisés doit logiquement se faire grâce à des ressources
que l'entreprise détiendra aussi sur une longue période, de la même manière qu'en tant que
particulier, vous n'allez pas financer l'achat de votre logement avec des découverts
bancaires mais plutôt en contractant un emprunt à long terme.
En Conséquence, le financement de l'actif immobilisé suppose que l'entreprise dispose de
ressources à long terme autrement appelées ressources stables.

2/ Un besoin de financement à court terme :
Un fois que l'entreprise a acquis les immobilisations qui lui sont indispensables, elle va
devoir financer son activité quotidienne c'est à dire, entre autre, financer la constitution de
ces stocks de matières premières qui seront utilisés tout au long d'une période donnée pour
être intégrer dans le processus de production.

De plus, toute au long de l'année, l'entreprise peut être amenée à accorder des délais de
paiement à ses clients. Ces créances clients sont considérées d'un point de vue comptable
comme une sorte de prêt accordé par l'entreprise à ses clients. Celle ci doit donc être en
mesure de les financer ou en tout cas être dans la capacité de financer ses activités
courantes sans avoir un besoin impérieux des sommes non encore encaissées car
représentant ces créances clients. Ces dépenses sont comptabilisées dans des comptes de
classe 3 (pour les stocks) ou certains comptes de classe 4 (pour les créances clients) et
constituent ce que l'on appelle en comptabilité l'actif circulant. Généralement, la durée de
détention de ce type d'actifs par l'entreprise ne dépasse pas quelques semaines. Elle doit
donc pouvoir trouver des financements à court terme capables de satisfaire ces besoins de
financement à court terme.
En conséquence, le financement de l'actif circulant par une entreprise suppose que
l'entreprise dispose des ressources financières suffisantes pour en assurer le financement
pendant une période relativement courte.


- Le besoin de financement immédiat :
De la même manière qu'en tant que particulier vous disposez généralement d'une certaine
somme d'argent au débit de votre compte courant pour financer vos dépenses quotidiennes,
une entreprise doit pouvoir disposer à tout moment de ressources financières mobilisables
immédiatement pour combler les dépenses de fonctionnement quotidiennes. Ces besoins de
financement à très court terme représentent pour l'entreprise des besoins de trésorerie. En
ce sens, la trésorerie correspond à la part des ressources financières dont dispose
l'entreprise qui n'a été utilisée ni à l'acquisition d'immobilisations, ni au financement de
l'actif circulant.

En conséquence, l'entreprise, pour faire face à ses dépenses quotidiennes, doit disposer d'un
certain montant financier mobilisable immédiatement qui est comptabilisé à l'actif du bilan,
dans les comptes de trésorerie (classe 5).

Une entreprise a donc des besoins de financement qui peuvent être classés selon leurs
échéances :


1. un besoin a très court terme pour faire face aux imprévus quotidiens ;
2. un besoin à court terme pour financer son actif circulant ;
3. un besoin à plus long terme pour financer ses immobilisations ou leur
renouvellement.


Dans un soucis de précaution, l'analyse financière suppose que tout financement doit de la part
de l'entreprise donner lieu à l'obtention de ressources restant au passif de l'entreprise durant une
période au moins égales à la durée de détention de cet actif par l'entreprise.
Voilà pourquoi, pour mener une analyse financière pertinente du bilan d'une entreprise, il est
nécessaire de procéder à un certain nombre de retraitements comptables permettant d'obtenir un
bilan de l'entreprise présentant ses divers éléments de l'actif et du passif selon leur degré
d'exigibilité (pour les éléments du passif) ou de liquidité (pour les éléments de l'actif). A partir d'un
bilan comptable, l'analyste financier définit le bilan fonctionnel de l'entreprise afin de pouvoir
juger de son équilibre financier.

Les besoins de financement des entreprises - 5.0 out of 5 based on 2 votes

Demande credit en ligne : cliquez sur l'image.